CONSTRUCTION, LE GOUVERNEMENT VEUT FACILIER L’EMBAUCHE DES ÉTRANGERS !

Plombiers, électriciens, ingénieurs, chef de chantier... la Nouvelle-Zélande a besoin de vous !

Le gouvernement envisage quelques assouplissements de sa politique d’immigration pour faciliter l’embauche d’artisans du bâtiment venus de l’étranger. En effet, face à la pénurie de logement, le nouveau gouvernement a lancé "KiwiBuild", un plan de construction ambitieux de 100 000 maisons individuelles supplémentaires. Problème, le secteur de la construction peine à employer suffisamment de travailleurs pour répondre à la demande. Le manque de travailleurs qualifiés dans le secteur freine tout progrès rapide ! 

 

Un besoin de 30 000 personnes dans la construction

Dans le cadre de la Stratégie des compétences en construction, dirigée par la ministre Jenny Salesa, une série de mesures vient d’être proposée pour aider l'industrie du bâtiment et de la construction à recruter plus facilement les travailleurs dont elle a besoin. On estime à 30 000 le nombre de salariés dont la Nouvelle-Zélande aurait aujourd’hui besoin pour faire face aux différents chantiers et aux objectifs fixés.

Des difficultés à recruter

Le taux de chômage en Nouvelle-Zélande est tombé à 4.4% depuis plusieurs mois et les entreprises ne cessent de se plaindre de leurs difficultés de recruter dans le secteur de la construction.

Le plan "KiwiBuild Skills Shortages"

KiwiBuild Shortage list

La liste temporaire « KiwiBuild Skills Shortages » devrait permettre aux entreprises du secteur de bénéficier d’un processus plus rapide et simplifié pour embaucher des travailleurs qualifiés étrangers dont elles ont besoin, lorsqu'elles ne peuvent pas recruter localement. Le plan prévoit également d’accréditer les entreprises de location de main-d'œuvre souhaitant recruter à l'étranger.

Les plombiers, les électriciens, les ingénieurs, les constructeurs et les gestionnaires de projet sont particulièrement recherchés.  Les entreprises ont besoin que les salariés soient disponibles rapidement. Ces propositions visent à accélérer le processus de recrutement et à contourner la nécessité de créer une nouvelle catégorie de visas. Le gouvernement espère pouvoir finaliser la liste KiwiBuild Skills Shortages dans les 6 prochains mois. Ces propositions se basent sur l'expérience réussie de la reconstruction accélérée de Christchurch.

Sur le long terme, le gouvernement souhaiterait également que les entreprises de la construction durable offrent aux Néo-Zélandais des opportunités de formation et de travail dans le secteur.

Le programme du gouvernement prévoit:

  • de dresser une liste de compétences « KiwiBuild » actuellement en pénurie pour pour remplir les rôles spécifiques pour lesquels la demande dépasse l'offre nationale
  • de mettre en place un modèle d'accréditation des employeurs ou d'approbation préalable pour le secteur de la construction pour recruter des travailleurs étrangers, simplifier et accélérer le traitement des demandes de visa;
  • de créer des exigences spécifiques pour accréditer les sociétés de location de main-d'œuvre afin de gérer le risque d'exploitation des travailleurs

Au cours des prochaines semaines, le ministère de l'Entreprise, de l'Innovation et de l'Emploi (MBIE) consultera les acteurs concernés afin de mieux comprendre les enjeux du secteur.


Vous travailleZ dans le secteur du batiment et souhaitez vous expatrier en Nouvelle-Zélande ? 

Pour faire une première évaluation gratuite de votre projet, remplissez notre questionnaire immigration ci-dessous. Nos conseillers en immigration vous recontacteront dans les meilleurs délais par email pour vous indiquer vos options de visas et discuter de la faisabilité de votre projet d'expatriation en Nouvelle-Zélande.