Le HELP X: Une aventure humaine

Après quelques mois passés à Auckland dans le cadre de leur working holiday visa, il est temps pour Noémie & Romain de tout plaquer pour enfin visiter la VRAIE Nouvelle-Zélande !  Comme une évidence, ils optent pour le « HelpX ».

 

« Bay of Island », notre première étape

Nous y voilà donc, mardi 9 février 2016, nous prenons la route vers Kerikeri, Northland, à 3 heures au Nord d’Auckland.  Nous nous apprêtons à vivre notre première expérience HelpX chez Sue et Murray propriétaires d’une exploitation de myrtilles.

A peine le seuil de leur maison franchi, nous nous sentons directement comme « chez nous ». Leur accueil très chaleureux nous met immédiatement  à l’aise. Nous faisons connaissance pendant que Murray nous fait cuire quelques crêpes malgré notre arrivée tardive. Le deal est simple : nous cueillerons des myrtilles chaque jour de 8 à 12 heures, sauf le dimanche où nous serons en repos. Sans oublié le « Tea time » tous les matins à 10 heures bien sûr ! Un moment immanquable pendant lequel toute la famille est là, à blaguer, rire… Bref une ambiance géniale !

Nous avons notre propre logement, 3 fois plus grand que notre 2 pièces à Auckland, à côté de leur domicile. Ils ont également beaucoup d’arbres fruitiers et les instructions de Sue sont claires : mangez tout ce que vous pouvez! Clémentines, oranges, prunes, pommes,… et bien sûr myrtilles !  Nous sommes au paradis !

Entre travail & découvertes

Nos horaires de travail sont flexibles, nous avons la possibilité de travailler toute une journée et avoir un jour de repos le lendemain. Ceci nous a permis de visiter de magnifiques lieux comme la plage de « Matauri Bay » et d’y faire du Body-board, « Cape Reinga » (Cap le plus au Nord de la Nouvelle-Zélande »), « Giant Te Paki Dunes » où nous avons fait du Sand Board, « Waipoua Forest » où nous avons vu des arbres énormes ! Et bien d’autres lieux magiques comme « Rainbow falls » à Kerikeri.

Nous avons également partagé notre passion de la cuisine avec nos hôtes et leur avons cuisiné quelques plats français. Nous avons même concocté des cocktails avec leurs myrtilles !

La rencontre de familles extraordinaires

Après 10 jours passés auprès de cette famille extraordinaire, nous avons mis le cap sur la Bay of Plenty, à Opotiki. Kelly, notre deuxième hôte, tient une ferme avec des vaches, moutons, chevaux, lamas et chèvres, sans oublier son chien « Sadou » et son chat « Tom ». Une ferme du bonheur ! Durant une semaine nous avons taillé des herbes hautes, jardiné, terrassé le chemin qui mène à sa ferme, nettoyé sa voiture, …

Nous étions logé dans une cabane avec une vue incroyable sur la mer, en pleine nature. Un lieu véritablement ressourçant et apaisant. Kelly nous a même appris à monter à cheval sans selle, une expérience que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

« Une nouvelle fois, l’accueil kiwi nous a surpris »

Nous avons ensuite pris la direction de « Hawkes Bay », à Hastings où Glenn et Ingrid et leur mignon petit chien Bobo nous attendaient. Ils ont une exploitation de pommes. Nous sommes arrivés un dimanche soir et une nouvelle fois, l’accueil kiwi nous a surpris. C’est incroyable la facilité qu’ils ont à nous mettre à l’aise, nous faire nous sentir chez nous dès le premier instant ! En quelques jours, Ingrid et Glenn sont devenus comme des parents kiwis pour nous ! Nous étions logés dans leur maison et avions notre propre salle de bain. Nous travaillions de 8 h à midi avec également le fameux « Tea Time » à 10 h tous les jours.

Nos tâches étaient très variées car Ingrid et Glenn ne voulaient pas que nous nous « ennuyions».  Nous avons donc travaillé sur l’exploitation de pommes, lavé leur voiture,  fait la cuisine, un peu de ménage,…

Ils nous ont conseillé sur toutes les visites à faire dans la région et nous ont prêté des cannes à pêche et des vélos. Nous avons même rencontré leurs amis et leur famille, et partagé avec eux des expériences inoubliables telles qu’un vol au-dessus d’Hawkes Bay et une pêche en mer!

Grâce au réseau HelpX, nous avons vécu des moments uniques et avons rencontré des familles ouvertes au partage de leur métier, de leur foyer, de leur table, de leur quotidien, … et cela n’a pas de prix ! Ce concept a été pour nous le meilleur moyen de vivre l’aventure néo-zélandaise.


COMMENT RÉUSSIR SON HELPX? LES ASTUCES DE NOÉMIE & ROMAIN

  • Pensezà compléter votre profil en détail en y intégrant des photos et une description de vous, le tout dans un anglais correct !
  • Filtrez les annonces ayant des « Reviews » (avis d’autres « helpers », un peu comme le principe de Trip Advisor) avant d’éviter les mauvaises surprises
  • Contactez plusieurs hôtes à la fois afin d’augmenter vos chances de recevoir une réponse positive. Essayez cependant de personnaliser vos messages !
  • Anticipez vos demandes afin d’optimiser vos chances ! (2 semaines minimum)
  • Lors de vos échanges par email, SMS, appels avec vos futurs hôtes, pensez à demander quelles seront vos tâches, le nombre d’heures travaillées par jour...
  • Une fois sur place : Profitez ! Passez un maximum de temps à discuter avec votre « famille d’accueil » !

Qu’est-ce que le HelpX ?

Le HelpX (Help Exchange) est un réseau d'hôtes présent dans de nombreux pays basé sur l’échange de quelques heures de travail par jour contre le gite et le couvert, avec une expérience humaine a la clé ! 

Les sites d’accueil de « Helpers » sont généralement des fermes (organiques ou non), des auberges de jeunesse, des lodges, des Bed & Breakfasts, des voiliers, des familles avec enfants … Ils accueillent des « Helpers » qui seront logés et nourris en échange d’un travail bénévole de 4 à 6 heures par jour. Les jobs, le nombre d’heures travaillées ainsi que les jours de repos sont propres à chaque hôte. Cette façon de voyager permet d'expérimenter de nouvelles activités, de découvrir de nouvelles régions tout en économisant, de partager le quotidien de famille néo-zélandaise et la plupart du temps de tisser de vrais liens avec les hôtes.

 

Vous aussi vous souhaitez obtenir un Working Holiday Visa et visiter la Nouvelle-Zélande en faisant du Help X? Consultez dès maintenant notre dossier sur le Working Holiday Visa en cliquant ici.