casier vierge

Toutes les demandes de visa comportent des questions concernant les précédentes amendes et condamnations. Il est nécessaire d'indiquer toutes les condamnations, y compris par exemple les excès de vitesse, ou les amendes pour alcool au volant. Si votre casier n'est pas vierge, il vous faudra expliquer la situation en détail et selon la gravité des actes, il est possible que votre visa ne soit pas accordé. 

Si vous vous êtes déjà vu refuser un visa ou que vous avez été déporté vers votre pays d'origine, il faudra également justifier votre statut et donner des détails.

Cela est également valable pour toutes les personnes vous accompagnant.


sante de fer

Le gouvernement néo-zélandais souhaite s'assurer que vous ne coûterez pas plus cher au pays que ce que vous allez rapporter. Ainsi, si vous avez un problème de santé connu ou que vous avez visité un pays à haut risque de tuberculose, il peut vous être demande de réaliser des examens complémentaires. C'est alors une équipe de médecins qui décidera de la gravité de votre état, ce qui influencera en retour la décision prise quant à votre visa. Cela est également valable pour toutes les personnes vous accompagnant.


anglais correct

La maîtrise de l'anglais n'est pas requise pour tous les visas mais elle est bien sur recommandée. Lorsque l'anglais fait partie des critères obligatoires pour obtenir le visa, il vous sera demandé de justifier votre niveau, par exemple en passant un test (IELTS, TOEFL, Cambridge, etc.).  Si vous avez l'intention de vous installer en Nouvelle-Zélande, il est de toute façon indispensable que vous puissiez comprendre les gens et vous exprimer correctement, notamment dans un contexte professionnel. 

Si vous souhaitez vous perfectionner, nous pouvons vous proposer différentes formules de séjours linguistiques grâce à nos écoles partenaires. N'hésitez pas à vous référer a notre dossier dans la rubrique "Education".