culture maorie

Retour en force de « Te reo », la langue Maori

Retour en force de « Te reo », la langue Maori

Te reo, la langue Maori a été interdite dans les écoles du pays sur une longue période du 20ème siècle. A cela s’est ajouté, l’exode rural des communautés Maories dans les années 1980. A peine 20% de la populaire parlait alors couramment la langue. Heureusement, aujourd’hui la situation tend à changer considérablement et Te reo est de nouveau enseigné dans les salles de classe. Le gouvernement de Jacinda Ardern s’est fixé l’objectif ambitieux de compter plus d’un million de personnes capable de s’exprimer en langue Maori d’ici 2040 !

Haere Mai Pakeha !

Haere Mai Pakeha !

Enfin ! Le 6 Février que nous attendions avec tant d’impatience… Pourquoi vous vous demandez ? Non seulement c’est un jour férié, mais en plus, c’est une des dates les plus importantes dans l’histoire de la Nouvelle-Zélande… Alors, NZS vous invite à nous rejoindre en cette belle journée d’été pour profiter du soleil, de la musique abondante et plus d’évènements encore ! 

25 Anecdotes sur la Nouvelle-Zélande

25 Anecdotes sur la Nouvelle-Zélande

Apprendre à connaître un pays et adopter une nouvelle culture consiste aussi à voir son côté unique et comique ! NZS vous offre quelques minutes de détente avec des anecdotes amusantes sur la Nouvelle-Zélande. Que vous vouliez lire par curiosité ou vous instruire afin de vous préparer pour votre prochaine destination aux antipodes, ces ‘fun facts’ vous mettront dans la bonne ambiance !

Happy Birthday Auckland !

Happy Birthday Auckland !

Comme chaque année, à la même date, depuis 1853, Auckland est en émoi ! Cette date d’anniversaire valait bien un jour férié ! Alors faites comme les 1 290 000 habitants de la ville la plus surprenante de Nouvelle-Zélande, enfilez votre maillot de bain et vos tongues et rejoignez-nous pour la traditionnelle et mythique régate du Waitematā Harbour ! Auckland vous promet 3 jours d’effervescence ! Nous vous invitons à célébrer avec nous, les 165 bougies officielles d’Auckland !

Te Reo Māori

Te Reo Māori

La langue Maori a beaucoup évolué ces 200 dernières années (te reo Māori). Au début du 19ème siècle, le Maori était la première langue parlée en Nouvelle-Zélande. Puis, l’arrivée de nombreux Anglophones, a peu à peu confiné l’usage du Maori uniquement dans les communautés Maori. Dans les années 1950’, la langue Maori risquait même de disparaitre. 

LA LEGENDE DE MAUI

LA LEGENDE DE MAUI

La culture Maorie est composée de nombreux dieux qui ne sont ni bon ni mauvais. D’aucuns leur prêtent les mêmes attitudes et comportements que les humains. Tous les dieux descendent de Papa (père Ciel) et Rangi (mère Nature). Māui est l'un des grands héros de la littérature orale polynésienne. Les récits de ses exploits se retrouvent dans pratiquement toutes les îles polynésiennes, avec peu de variations de nom. Maui est généralement considéré comme un « demi-dieu ».

LA CULTURE MAORIE

Ask me what is the most important in the world. I will reply : it’s people, it’s people, it’s people.
— Proverbe Maori

COMPOSITION DE LA SOCIETE ET ROLES

  • Les chefs - RANGATIRA

Les chefs forgent leur pouvoir dans leur faculté à énoncer de la poésie, leur capacité à construire leurs discours, et leur façon de mener leur tribu. S’ils échouent dans l’un de ces domaines ou s’ils sont paresseux, ils perdent alors petit à petit l’estime des leurs et par conséquence leur pouvoir. Chez les maoris, chaque personne (qui n’est pas esclave) est libre de se soumettre ou non à l’autorité de son chef. Toute personne peut ainsi refuser d’obéir aux ordres. Un chef doit savoir mener et élever sa tribu sachant que cette dernière ne lui obéira peut etre pas au doigt et à l’œil !

  • Les femmes – MAHINE

Bien que les Maoris soient dans une société patriarcale, les femmes peuvent au meme titre que les hommes accéder au rang de chef, de reine ou même de déesse.

Plus communément, les tâches quotidiennes des femmes consistent en la surveillance des cultures, la fabrication de vêtements et de textile, en l’écriture et la composition des chants. Les femmes ont aussi le droit d’assister au conseil tribal et d’y convier qui bon leur semble, sans pour autant pouvoir y intervenir.

  • Les hommes : TAITAHAKE

Au sein de la tribu, les hommes ont pour mission le travail du bois, la plantation des cultures, la construction des embarcations. Ils ont par ailleurs un rôle de guerrier et se battent entre tribus. 

  • Une société libre

La liberté de choix est primordiale chez les maoris. Si une personne souhaite couvrir les dieux de présents, tout en lui jouant un tour, libre à lui ! De plus, si un homme souhaite se vêtir et se comporter comme une femme, et inversement, il en a le droit.

Un homme peut aussi aisément divorcer de sa femme, tout comme une femme peut facilement divorcer d’un homme.