Un stage haut en colours !

C’est autour d’un café que nous rencontrons Viviane, jeune française de 22 ans, arrivée à Auckland il y a quelques semaines pour faire son stage de fin d’études dans un collectif d’artistes. Elle nous raconte ses premières impressions et le début de son aventure néo-zélandaise. 

Pourquoi avoir choisi la Nouvelle-Zélande ? 

J’avais l’envie de partir loin, de préférence dans un pays anglophone. Ayant vécu 4 ans à Tahiti avec mes parents et j’ai toujours été curieuse de découvrir la Nouvelle-Zélande. La culture néo-zélandaise est assez proche de la culture tahitienne.

Je suis venue au Forum Expat de Paris en 2016 et j’ai longuement échangé avec votre collègue Géraldine sur le stand de NZ Services. Le contact est bien passé. L’idée de venir faire un stage en Nouvelle-Zélande a fait son chemin. 

A-t-il été facile de trouver un stage en Nouvelle-Zélande ? 

Pas vraiment ! Au début, j’ai envoyé de nombreuses candidatures spontanées mais soit elles restaient sans réponse, soit les retours étaient négatifs. Comme je voulais vraiment réaliser un stage en Nouvelle-Zélande, j’ai fait appel au programme « Internship » de NZ Services.

Quelle a été votre expérience avec NZ Services ? 

L’expérience avec NZ Services a été très sympa et facile. Après mon inscription au programme, j’ai très rapidement été contactée par une entreprise. L’entretien skype s’est bien passé avec Sam, responsable du collectif d’artiste Colours et j’ai décroché mon stage immédiatement. 

Avez-vous rencontré des difficultés en arrivant ?

J’ai malheureusement rencontré quelques mésaventures puisque j’ai dû me faire enlever une dent de sagesse peu de temps après mon arrivée. Heureusement mon assurance WHV de Chapka a tout couvert ! Et puis mon responsable de stage a été très compréhensif et très flexible. Il m’a également laissé plusieurs jours « off » pour me permettre de trouver un logement. Mes recherches ont en effet été un peu compliquées ! Je vais enfin déménager dans une coloc sympa avec une française rencontrée dans une auberge de jeunesse.

Quelles ont été vos premières impressions par rapport à l’accent néo-zélandais ? 

Les kiwis parlent vite avec un accent différent de celui dont nous avons l’habitude ! Mais au bout d’un mois, je m’y suis habituée. 

Pouvez-vous nous parler de votre stage chez Colours ? 

Il s’agit de mon stage de fin d’études (en Master Culturel International) pour une durée de 6 mois. Je souhaiterais pouvoir travailler à termes en tant que chargée de projet en musique et art plastique.

Je fais mon stage dans le collectif d’artistes intitulé Colours. C’est une plateforme de promotion pour des artistes et de mise en vente de leurs œuvres. 10% des ventes sont reversées à une association choisie par l’artiste. 

Comment se passe votre stage ? Qu’est qui vous a plu avec Colours ? 

Ça se passe bien ! Je suis la première stagiaire de l’association. Il a donc fallu quelques semaines d’adaptation pour définir mon rôle mais Sam, mon responsable de stage, est très ouvert et réceptif à toutes mes initiatives et mes propositions. C’est motivant !

Ça me plaisait également de pouvoir promouvoir les artistes du pays. J’ai eu la chance de suivre pendant une journée Charlotte Graham, l’une des artistes maoris que nous représentons. J’ai pu l’interviewer et découvrir son travail. Elle préparait une exposition sur les oiseaux de Nouvelle-Zélande.

En plus, l’ambiance est plutôt sympa puisque nous partageons nos bureaux avec un label de DJ. Il y a donc toujours de la musique !

Quel visa avez-vous utilisé pour venir ? 

Je suis venue avec un Work Trainee Visa. Ce visa me permet de faire un stage professionnel et de rester en Nouvelle-Zélande le temps de mon contrat de stage. Je suis contente de ne pas avoir utilisé mon Working Holiday Visa. Je pourrai ainsi revenir dans le pays plus tard, pendant un an.

C’est la 1ère fois que vous voyagez aussi loin, comment se passe l’éloignement avec votre famille ? 

Ma famille me manque évidemment mais ça m’a donné envie de continuer mon voyage après mon stage. Je pense prolonger mon voyage et peut être retourner à Tahiti avant de rentrer !

Comment avez-vous préparé votre départ ? Quels conseils donneriez-vous aux prochains candidats ? 

J’ai préparé mon départ à la dernière minute ! Je n’avais pas vu la réponse positive de l’immigration pour mon visa, j’ai donc pris mon billet à la dernière minute. Pour le conseil, je leur dirai de ne pas trop charger leur valise ! J’ai pris beaucoup trop d’affaires. Je suis arrivée avec une valise de 23 kg, un sac de rando et un sac à dos. J’envisage d’en renvoyer en France pour pouvoir voyager plus légère après mon stage. 


Comme Viviane, vous recherchez un stage en Nouvelle-Zélande? 

Vous souhaitez augmenter vos chances de concrétiser votre projet professionnel en Nouvelle-Zélande de façon sereine ? Nous vous proposons un accompagnement de A à Z dans la recherche de votre stage en vous offrant un programme complet, de qualité, adapté à votre projet personnel. Découvrez dès maintenant notre programme stage !