S’assurer en Nouvelle-Zélande, comment ça marche ?

Si vous venez travailler, étudier ou voyager en Nouvelle-Zélande, il est recommandé de souscrire une assurance pour vous prémunir de frais imprévus. Oui mais quelle assurance ? Pour couvrir quoi ?

Voici un petit guide des différents types d’assurances qui pourraient vous être utiles !

Assurance voyage

Assurance voyage Nouvelle-Zelande

Avant ou pendant le voyage, un problème peut survenir à tout moment. Pour ne pas se sentir démuni, être pris en charge immédiatement par des professionnels compétents et ne pas perdre d'argent, il est fortement utile de prendre une assurance voyage. Les polices types couvriront vos bagages contre la perte ou le vol, l'annulation de votre séjour, les frais médicaux, les frais de rapatriement sanitaire, Les frais de retour anticipé en cas de maladie ou décès d’un proche, une assistance juridique et la responsabilité civile. 

Il est important de souscrire à votre assurance voyage avant de quitter le pays car il sera plus compliqué de vous assurer si vous êtes déjà hors du pays, et vous aurez surement une période de carence à respecter.

Les activités dangereuses, telles que le tourisme d'aventure ou les sports extrêmes, ne sont pas toujours couvertes, il est donc préférable de vérifier auprès de votre assureur lors de la souscription.

Cliquez pour bénéficier de 5% de réduction via notre partenaire Chapka !

Assurance santé

Le système de santé public néo-zélandais est l'un des plus performants au monde. Il se compose de deux organismes :

Assurance frais medicaux Nouvelle-Zelande.jpg
  • Publicly Founded Health and Disability Services pour tous les frais de santé courants et maladies,
  • Accident Compensation Corporation (ACC) pour les soins liés à un accident (domestique, du travail, de la route...)

Le système de santé est accessible gratuitement aux expatriés détenteurs d'un visa de travail de plus de 2 ans, aux résidents et citoyens néo-zélandais pour les soins hospitaliers, les urgences, les analyses médicales... Si vous répondez à ces critères, vos enfants âgés de 17 ans ou moins seront également éligibles aux soins de santé financés par l'État. Les frais de soins courants, les frais dentaires, les consultations optiques et toutes visites médicales de routines sont cependant à la charge de chacun.

Vous pouvez souscrire une assurance privée pour couvrir ces frais courants si vous êtes éligible au système de santé publique. Si vous n'êtes pas éligible, il est recommandé de souscrire une assurance voyage avant de quitter votre pays.
L’ACC, en revanche, prend en charge la plupart des frais médicaux résultant d'accidents, et ce quel que soit votre statut en termes de visa.

Assurance habitation

L'assurance habitation n'est nécessaire que si vous êtes propriétaire de votre logement.

Pour les appartements, elle est généralement comprise dans les charges de copropriété. Cependant, vérifiez bien les détails de l’assurance et ce qu’elle couvre.
Concernant les maisons, l'assurance habitation est généralement calculée sur la base de la valeur assurée. Cela signifie que si votre maison était détruite et devait être reconstruite, l'assureur ne paierait que la somme correspondant à la valeur spécifiée lorsque vous avez souscrit votre police. Vous devrez donc avoir une idée précise de ce qu'il vous en coûterait pour reconstruire votre maison si le pire devait arriver.
L’assurance habitation ne couvre pas le contenu de votre logement, vous devez assurer vos biens séparément.

Assurer vos biens

Ce type d’assurance concerne aussi bien les propriétaires que les locataires.
L'assurance de de vos biens couvre tout le contenu de votre logement : objets de valeur, meubles, vêtements, bijoux, appareils électroménagers, tapis, rideaux. Ces assurances couvrent souvent aussi vos objets personnels dérobés, perdus ou endommagés à l’extérieur de la maison : vélos, matériel de sport, lunettes de soleil, etc.

La plupart des polices ont des franchises ou des restrictions donc il possible que l’objet volé ne vaille pas la peine d’être déclaré.

Il y a deux types de couvertures possibles généralement :

  • Indemnisation (sur la base de la valeur actuelle) : les objets assurés seront remboursés à hauteur de leur valeur avant la perte ou le dommage.
  • Remplacement : les articles assurés seront remplacés ou réparés à neuf.

Attention : L’assurance de vos biens ne couvre pas vos véhicules (voiture, moto) qui doivent être assurés séparément.

Assurance contre les catastrophes naturelles - EQC

EQC assure les biens, les logements et les terrains contre les catastrophes naturelles. Sont automatiquement couverts les détenteurs d’une assurance habitation ou de contenu comprenant une assurance incendie. Les catastrophes couvertes sont les tremblements de terre, glissements de terrain, éruptions volcaniques, activités hydrothermales ou tsunamis. Il existe également une couverture limitée pour les dommages causés par les tempêtes et les inondations, et les incendies résultant de l'une des catastrophes répertoriées.
Dans le cas d'une catastrophe naturelle majeure pour laquelle EQC ne pourrait pas honorer ses obligations, le gouvernement de Nouvelle-Zélande paierait le manque à gagner.

Assurance auto

L'assurance automobile n'est pas obligatoire en Nouvelle-Zélande. Cependant, une assurance au tiers est recommandée et vous assure de ne pas avoir à payer personnellement les frais de dommages causés au véhicule de quelqu'un d'autre.

Comme en France, il existe trois types de polices :

  • Third party (tiers) : couvre les dommages causés au véhicule et/ou aux biens d’autrui.
  • Third party, fire and theft (tiers, incendie et vol) : couvre les dommages causés par le feu et le vol de votre véhicule ainsi que les dommages causés au véhicule et/ou aux biens d’autrui.
  • Comprehensive (tout risque) : couvre la perte accidentelle ou l'endommagement de votre véhicule. Cette police vous couvre également pour tout dommage causé au véhicule et/ou aux bien d’autrui, responsable ou non, et pour d'autres coûts tels que le remorquage de votre véhicule.

Assurance revenu

L'assurance revenu vous permet de conserver un pourcentage de votre salaire en cas de maladie, blessure ou accident vous empêchant de travailler. L'assureur effectuera des paiements mensuels jusqu'à 75% de votre revenu jusqu'à ce que vous puissiez retourner au travail ou que votre couverture se termine. Il y a trois choses importantes à garder à l'esprit :

  • Vos paiements sont basés sur votre revenu avant invalidité soit sur une période allant des 12 derniers mois aux trois dernières années.
  • Vos paiements ne peuvent pas dépasser le montant que vous avez assuré. Même si votre revenu a augmenté au moment de votre invalidité par rapport au moment où vous avez souscrit l’assurance, vous ne recevrez toujours que le montant que vous avez assuré.
  • Les paiements sont imposables.

Il est important de vérifier régulièrement le montant de votre couverture et de l'augmenter ou de le diminuer en fonction de vos revenus.

Ce type de couverture seul ne vous protège pas en cas de licenciement. Vous pouvez l’ajouter en option à votre assurance revenu ou à un autre type d’assurance (assurance protection de votre style de vie, assurance paiement de vos traites/loyers).

Assurance-vie

S'assurer en Nouvelle-Zelande.jpg

Si vous résidez en Nouvelle-Zélande, vous pouvez souscrire à une assurance-vie. Il s'agit d'une somme forfaitaire versée au titulaire du contrat si l'assuré décède ou est en phase terminale (12 mois ou moins à vivre). Toutes les causes de décès sont couvertes à l'exclusion du suicide dans les 13 mois suivant la souscription de la police. En cas d’antécédent médical n’ayant pas été divulgué, l’assurance vie ne pourra pas être débloquée.